Les effets

Pratiquer Brain Ball, c’est accomplir plusieurs opérations simultanément : suivre des yeux les balles dans les trois dimensions (droite/gauche, avant/arrière, haut/bas), anticiper en écoutant le rythme des balles, rester en équilibre tout en étant en mouvement…

concentration brainball
Enfants concentrés lors d’exercices avec sacs lestés

Lors de ces exercices, nos compétences s’affinent :

Vision : Tout un travail autour du champ visuel s’élabore : en suivant précisément la trajectoire de l’objet, le participant effectue un travail de poursuite oculaire :
– Mouvement avant/arrière avec modification de la distance focale: vision de loin/vision de près,
– Balayage gauche/droite (utile pour la lecture),
– Coordination œil-main ou visuomotrice (utile pour la graphie et toutes les petites opérations manuelles du quotidien),
– Élargissement du champ visuel grâce aux exercices en groupe.

Audition : A l’image des enfants qui retiennent les comptines grâce aux mélodies rythmées, le son produit par l’impact régulier des balles au sol permet au participant d’organiser et de synchroniser ses gestes. Cette procédure met en jeu la mémoire auditive et favorise l’assimilation des différents exercices.

Posture : Pour réaliser les exercices, les gestes doivent être précis, sans quoi, la balle n’est pas attrapée ou le sac de grains tombe. Le participant apprend donc petit à petit à ajuster ses gestes et à les réaliser dans le calme. Au fil des exercices, les crispations et les syncinésies* disparaissent.

Coordination : Les exercices Brain Ball impliquent la dissociation des gestes, l’indépendance des différentes parties du corps et dans le même temps, la coordination des mouvements. 

Préhension : En manipulant les balles et les sacs lestés, tout un travail sur la préhension et la dextérité s’élabore. C’est une aide pour entretenir la motricité fine (nécessaire par exemple à la tenue du crayon pour les enfants, ou à la tenue de petits ustensiles de cuisine ou d’un peigne pour les personnes en perte d’autonomie…).

Concentration : Activité ludique, Brain Ball n’en est pas moins complexe et nécessite une attention accrue. Le traitement simultané de toutes les données citées précédemment nécessite un niveau de vigilance important pour ne pas laisser tomber la balle ou le sac. Quant aux exercices réalisés sur la planche d’équilibre, ils “obligent” à une concentration maximale.
Nous savons que beaucoup d’élèves présentent des difficultés de concentration. Au quotidien, les sollicitations et les stimuli sont nombreux pour chacun de nous et nous ne sommes pas toujours présents à ce que nous faisons. Les exercices Brain Ball permettent de nous recentrer.

Confiance en soi : Au travers d’exercices de difficulté croissante, chacun peut, à son niveau, progresser et atteindre ses objectifs. Une pratique régulière permet de réaliser les exercices avec plus d’aisance et chacun peut reprendre confiance en ses capacités (enfants dyspraxiques, seniors en perte d’autonomie,…). D’autre part, les exercices en groupe permettent à chaque participant de se sentir utile et à sa place.


* Syncinésies : Contractions involontaires de muscles associées à des mouvements volontaires

Brain Ball Le cerveau en mouvement - brainball est une activité complémentaire à balavisx ou braingym