Quand les exercices de proprioception boostent la mémoire de travail !

Un article de Rémi Sussan (LeMonde.fr) intitulé “Apprendre, c’est marcher”, évoque, entre autre, un lien entre exercices proprioceptifs et amélioration de la mémoire de travail…

En voici un extrait :

” Un autre type d’activité semble attirer l’intérêt des scientifiques : ce sont les exercices « proprioceptifs », destinés à augmenter la capacité à percevoir son propre corps, par exemple grimper à un arbre. Selon des chercheurs de Floride, les activités de ce genre augmentent la mémoire de travail d’environ 50 % en un temps très court (deux heures). Parmi les exercices proposés lors de l’expérience, outre la grimpette, figuraient aussi se déplacer sur une poutre, marcher en étant attentif à sa posture, courir pieds nus, ramper et se déplacer entre des objets, etc. A noter que cette étude a été effectuée sur des adultes de 18 à 59 ans, et non sur des enfants.

Les chercheurs ont comparé par la suite les résultats de cette sorte d’exercice avec ceux enregistrés par des adeptes du yoga, une discipline dont les postures complexes accroissent cette capacité de proprioception et qui devraient donc, en théorie, elles aussi augmenter notre mémoire de travail. Mais ils n’ont rien découvert de tel. La conclusion en est que c’est la combinaison de la proprioception avec un exercice dynamique qui permettrait d’obtenir ce genre d’effet.

Pour Ross Alloway, auteur de l’étude, c’est plutôt la combinaison d’exercice et de réflexion qui serait la cause de ce boost « cognitif » : « Cette recherche suggère qu’en accomplissant des activités qui nous font réfléchir, nous pouvons exercer notre cerveau en même temps que notre corps… Elle présente des implications importantes pour tous, enfants comme adultes. En prenant une pause pour effectuer des activités imprévisibles et qui nous obligent à adapter consciemment nos mouvements, nous pouvons renforcer notre mémoire de travail pour mieux travailler dans la salle de classe et de réunion. “

Brain Ball permet justement de travailler la proprioception tout en étant en mouvement. Les exercices proposés que ce soit avec les balles de rebond ou les sacs de grains, nécessitent un travail d’adaptation et d’ajustement permanent (en fonction du rythme, en étant sur une planche d’équilibre,…).

Alors si vous voulez améliorer votre mémoire de travail, n’hésitez plus, mettez-vous dès maintenant à Brain Ball !

Retrouvez l’intégralité de cet article en cliquant sur le lien suivant : Apprendre, c’est marcher

Logo Brain Ball Le cerveau en mouvement